lundi 10 juillet 2017

LXQT sous Debian


LXDE utilise GTK+ modifié pour une plus grande rapidité, mais depuis juillet 2013, une migration vers Qt est en cours, à la suite d'un rapprochement avec le projet Razor-Qt. Son gestionnaire de fenêtres par défaut est Openbox, et son gestionnaire de fichiers par défaut PCMan File Manager.

Cet environnement de bureau comporte également d'autres modules :

Le plus visible est LXPanel. Ce module affiche une ou plusieurs barres (on peut facilement en ajouter), appelées panels, tableaux de bord ou panneaux de bureau. Ces barres peuvent contenir (via un clic droit) des applets diverses : une barre de tâche, une gestion du son, un calendrier, un menu des logiciels installés, un lanceur d'application (qui affiche ses programmes favoris, et évite de passer par le menu)...

On trouve également d'autres modules système essentiels pour un environnement de bureau, comme le gestionnaire de session LXSession, le gestionnaire de thèmes LXAppearance, le gestionnaire de tâches LXTask (pour afficher les programmes actifs, leur charge mémoire et leur utilisation du CPU) et le gestionnaire de réseau sans fil (pour Linux) LXNM.

Enfin on trouve des utilitaires dédiés à l'utilisateur pour des tâches de base : le gestionnaire d'archives et de fichiers compressés xarchiver, la visionneuse d'images GPicView, l'émulateur de terminal LXTerminal et l'éditeur de texte leafpad.


Sources: Wikipédia.

Voila donc l'apparence que peut avoir LXQT au mois de juillet 2017 sur une distribution Debian Sid.






Voila donc à quoi cela ressemble.

lundi 22 mai 2017

Tentative de sauvetage de souris.

J'ai une souris qui me donnait du fil à retordre, je l'avais mis dans un coin en attente pour finir sa vie à la benne.
Je me suis dit alors que j'allais m'en débarrasser "tentons un dépannage", avec les souris à boule, c'était assez facile, on enlevait le cache, sortir la boule et un petit nettoyage et c'était reparti.
Avec les souris optique, c'est un peu plus délicat, faut déjà trouver comment ouvrir le monstre.
En général, il y a trois petites vis qui sont cachées sous les pieds de la souris, souvent  sous un petit un morceau d'adhésif.

En général, on trouve un tas de poussière qui empêche le bon fonctionnement, alors coton tige, trombone, pince à épiler, soufflette.



Il y a une petite roue avec un petit ressort pour retenir assez bien la poussière, c'est le plus délicat.
Si après ce petit nettoyage vous n'arrivez à rien vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

lundi 27 mars 2017

Arch-Linux, la suite...

Voila un peu plus d'un mois que j'ai installé cette Arch-Linux sur cette machine, la maintenance se passe bien même si j'ai du contourner un souci lors d'une mise à jour.
La machine se comporte bien, même si c'est un bousin sortie des poubelles il s'en sort quand même pas trop mal.
Voila donc une petite série de copie d'écran.



Je vais poursuivre encore un peu l'aventure, mais je pense que tous va bien se passer, j'ai migré Mate dans sa version 1.18 sans problèmes, même si je préfére quand même garder mes petites habitudes sous XFCE4.

dimanche 5 mars 2017

Découverte de Arch-Linux.

Depuis quelques mois j'avais envie de tester une Arch-linux et en parcourant différents blogs j'ai découvert que la Arch-Anywhere pouvez me faliciter la vie.
Après avoir tester dans un environnement virtuel je me suis décidé à faire l'installation en dur sur un vieux Pc (en fait finalement j'avais deux vieilles machines qui s'ennuyaient).
Pour les captures d'écran je les ai fait sous virtualbox pour me faciliter la vie.








Vous remarquez que j'ai installé "pacli" qui est un petit outil bien pratique pour un jeune débutant comme moi.
Merci à Fred qui m'a fait découvrir cette distribution, l'heure de changer ma Debian pour une Arch-Linux n'est pas encore arrivé car il me faut me faire la main.