vendredi 30 décembre 2011

OpenSuse 12.1 version kde

J'avais déjà testé OpenSuse il y a quelques mois et le vert me plaisait beaucoup, en plus le petit Caméléon je le trouve sympa.
Aujourd'hui, alors que j'avais quelques minutes à consacrer pour tester cette distribution j'ai donc mis la galette dans mon lecteur et en route pour tester en live.
Cette version est fourni avec Kde que je n'utilise plus depuis quelques temps, j'ai pris quelques habitudes sous Gnome et j'ai quelques difficultés à m'adapter mais rien d'insurmontable.
Comme vous pourrez le voir, ma modeste carte Nvidia a été reconnu et fonctionne avec le driver "nouveau", la connexion internet en mode filaire sans souci, libreOffice m'a signaler qu'il voulait "jre" mais comme j'étais en live je n'ai pas poursuivit.
Question jeux je n'en n'ai pas trouvé beaucoup mais sur une petite galette il faut savoir se limiter.
Voici donc quelques copies d'écran.

samedi 17 décembre 2011

Déjà Dup





Voila un petit programme qui permet de faire une sauvegarde des documents sans se casser la tête.
Vous choisissez les dossiers que vous voulez sauvegarder, en écartant ceux inutile, vous pouvez choisir la fréquence de sauvegarde et le reste est automatique.
Si comme moi vous avez décidé de sauvegarder sur un disque amovible un petit message dans la langue de Shakespeare vous rappellera de brancher votre périphérique avant de pouvoir faire son travail.
Ce programme c'est "Déjà Dup" que vous trouverez facilement dans votre distribution favorite.
Maintenant, trouver plus facile semble difficile.

jeudi 8 décembre 2011

Test de Gnome 3






La semaine passée j'ai voulu tester en dur Gnome 3 sur ma version stable Debian et finalement cela s'est terminé plutôt mal, alors aujourd'hui j'ai testé sans prendre de risque en utilisant un CD live de Fedora 16.
En testant de cette façon je ne prends aucun risque si ce n'est de graver un petit CDrom mais j'ai un idée de ce que donne la distribution sur ma machine, avec un peu plus de lenteur.
Pas de souci pour faire démarrer la bête sur le CD et je vous ai fait quelques copies d'écran pour vous montrer que ce n'est pas du vent.
Bien entendu, tout est encore dans la langue de "Shakespeare" et les réfractaires à la langue d'outre Manche passeront leur chemin.
Pour les autres ils pourront essayer après avoir charger la version qui leur convient à cette adresse.

lundi 5 décembre 2011

Ma station météo...

La dernière fois que je vous avais parlé de ma petite station météo j'avais utilisé l'excellent "Open2300" dont j'étais assez content.
Et puis dans ma soif de découverte j'ai voulu tester "Wview" qui est aussi très bien, le problème c'est la cohabitation qui ne fonctionne pas très bien puisque tous les deux utilisent la même station.
Alors j'ai décidé de tester "Wview" dont la mise en place est assez facile, l'installation pour ma distribution n'a posé aucun souci, vous trouverez sur cette page toutes les informations.


La configuration se fait dans une interface HTML qui facilite grandement le travail, c'est dans la langue de Shakespeare mais rien d'insurmontable.
Mes données sont toujours transmissent à cette adresse.

mardi 29 novembre 2011

Le planifateur de tache





Un cron est un programme informatique qui va permettre de lancer des tâches préalablement planifiées à tel ou tel moment.

Un cron est ce que l’on appelle dans le jargon informatique un démon (« daemon » dans la langue de Shakespeare). C'est-à-dire que c’est un programme qui se lance au démarrage du système et qui attend le moment propice pour s’exécuter, soit lorsque les critères d’exécution d’un évènement sont remplies. Il se remet en attente après avoir fait son travail, jusqu’au prochain évènement.

Et pour vous faciliter la tache vous pouvez vous servir du planificateur de tâches qui se trouve sous Gnome.
Je m'en sers pour envoyer toutes les 30 minutes les informations de ma petite station météo qui fonctionne sous Linux sur Internet à cette adresse.

lundi 14 novembre 2011

Firefox version 9



Depuis quelques jours j'ai choisi de tester la version 9 de Firefox, cette nouvelle mouture me semble partie pour être un bon cru.

lundi 5 septembre 2011

LibreOffice sous Debian




Les utilisateurs de la distribution stable Debian 6.0 "Squeeze" intéressés par cette transition peuvent ajouter la ligne suivante dans leur fichier /etc/apt/sources.list :

deb http://backports.debian.org/debian-backports squeeze-backports main

Après l'avoir ajoutée, ils pourront faire une mise à jour et installer le paquet libreoffice à partir de la suite squeeze-backports en utilisant le gestionnaire de paquets de leur choix par exemple apt-get update
apt-get install -t squeeze-backports libreoffice
Les paquets OpenOffice.org devraient être désinstallés automatiquement.
Pour plus d'informations sur les rétroportages, veuillez consulter le site Internet backports.debian.org.

dimanche 10 juillet 2011

Je ne supporte pas les gens qui me décoivent...


J'étais un fidèle abonné d'un forum et il m'arrivait assez souvent de prendre le temps de répondre à des interrogations des internautes, leur donner parfois des solutions.
Et aujourd'hui, je viens de me rendre compte que je ne suis plus sur la liste des membres, la moindre des choses aurait été de me prévenir, mais rien.
Alors je suis vraiment déçu.

mercredi 6 juillet 2011

Thunderbird en version 5



Thunderbird est une application de messagerie facile à configurer et à personnaliser - et elle est remplie de fonctionnalités géniales !
Vous pouvez télécharger la dernière version sur cette page.

mardi 21 juin 2011

Firefox 5


Firefox 5 arrive, et avec lui, plein de nouveautés. Le navigateur au panda roux supporte dorénavant les animations CSS, améliore l'utilisation de la mémoire et ajoute environnement d'intégration pour les utilisateurs de Linux. Firefox 5 intègre une fonction de dépistage des sites Web appelé "Do Not Track" accessible dans la paramètres de configuration de vie privée. Enfin, du côté des modifications esthétiques et pratiques, on remarque l'affichage la progression des téléchargements directement dans le navigateur, ou encore l'intégration de "Panorama", qui facilite l'organisation et le regroupement des onglets.

lundi 30 mai 2011

Après avoir testé en live, voila en dur





C'est fait, une partition de mon disque dur attendait ce moment pour reprendre vie, alors j'ai saisi l'occasion pour installer une nouvelle version de Debian Squeeze mais avec l'environnement KDE, je ne suis pas déçu mais c'est vrai que pour moi c'est un changement par rapport à Gnome que j'avais l'habitude d'utiliser depuis quelques années.
Il y a bien quelques applications que j'utilisais déjà comme Digikam alors je ne suis pas dépaysé quand même.
Voila donc en image quelques copies d'écran de la nouvelle installation.

lundi 16 mai 2011

KDE sous Debian






J'ai testé L'environnement KDE 4.3 sous Debian, bien entendu c'est en utilisant un cd live de ma distribution favorite.
http://pkg-kde.alioth.debian.org/kde4livecd.html
Voici donc quelques copies d'écran pour vous mettre l'eau à la bouche.

dimanche 6 mars 2011

Ma petite station météo sous linux



Depuis quelques jours j'ai fait l'acquisition d'une petite station météo et je me suis arrangé pour qu'elle puisse communiquer sous linux.
C'est une station "la crosse technology" ws 2300 et qui communique avec le logiciel "open2300", vous trouverez plus d'information sur cette page.
Vous trouverez à cette adresse une version préparé pour votre distribution.

Maintenant, vous pouvez visiter la page de données météo de ma station

dimanche 6 février 2011

Raisons pour choisir Debian

Merci d'envisager d'utiliser Debian GNU/Linux sur votre machine. Si vous n'êtes pas complètement convaincu d'essayer Debian, tenez compte de ce qui suit :

Elle est maintenue par ses utilisateurs.
Si quelque chose doit être corrigé ou amélioré, nous le faisons.
Une assistance incomparable
Les messages envoyés aux listes de diffusion reçoivent le plus souvent des réponses dans les 15 minutes (ou moins), gratuitement, et par les gens qui l'ont développé. Comparez cela au support téléphonique traditionnel : des heures perdues au téléphone, qui coûtent cher, et, finalement, avoir quelqu'un qui ne connaît pas suffisamment bien le système pour pouvoir ne serait-ce que comprendre votre question.
Vous ne serez pas le seul à avoir fait ce choix
Une grande variété d'organisations et d'individus utilisent Debian. Voyez notre page Qui utilise Debian ? pour des informations sur certains sites bien connus qui utilisent Debian, et qui ont choisi de fournir une courte description sur comment et pourquoi ils utilisent Debian.
Le meilleur système de paquets du monde.
Lassé des vieux fichiers venant d'une ancienne version d'un logiciel ayant depuis été mis à jour trois fois ? Lassé d'installer un logiciel pour s'apercevoir que cela provoque des plantages à cause de conflits logiciels ? Dpkg, le robuste système de paquets de Debian, prend soin de ces problèmes pour vous.
Une installation facile
Si vous avez entendu dire que GNU/Linux est difficile à installer, c'est que vous n'avez pas essayé Debian récemment. Nous améliorons constamment le processus d'installation. Vous pouvez faire l'installation directement depuis un CD, DOS, des disquettes ou même par le réseau.
Un nombre incroyable de logiciels
Debian est livré avec plus de 29000 logiciels différents. Chacun d'eux est libre. Si vous avez un logiciel propriétaire qui tourne sous GNU/Linux, vous pouvez tout de même l'utiliser – en fait, il peut même y avoir un outil d'installation dans Debian qui l'installera et configurera tout automatiquement pour vous.
Des paquets bien intégrés
Debian surpasse toutes les autres distributions dans la qualité de l'intégration de ses paquets. Comme tous les logiciels sont empaquetés par un groupe cohérent, non seulement ces paquets peuvent tous être trouvés sur un unique site, mais vous pouvez être assurés que nous avons déjà résolu tous les problèmes de dépendances complexes. Bien que nous pensions que le format deb ait des avantages par rapport au format rpm, c'est l'intégration entre les paquets qui rend le système Debian plus robuste.
Code source
Si vous êtes un développeur, vous apprécierez le fait qu'il y a des centaines d'outils de développement et de langages, ainsi que des millions de lignes de code source dans le système de base. Tout logiciel dans la distribution principale remplit les critères des Principes du logiciel libre selon Debian. Cela signifie que vous pouvez librement utiliser ce code pour l'étudier ou l'incorporer dans de nouveaux projets logiciels. Il y a aussi énormément d'outils et de code utilisables pour des projets propriétaires.
Mises à jour faciles
Grâce à notre système de paquets, mettre à jour vers une nouvelle version de Debian est trivial. Lancez juste apt-get update; apt-get dist-upgrade (ou aptitude update; aptitude dist-upgrade dans les nouvelles versions) et vous pouvez mettre à jour à partir d'un CD en quelques minutes ; ou faites pointer apt vers l'un des 300 miroirs Debian et mettez à jour par le réseau.
Plusieurs architectures et noyaux
Actuellement, Debian gère un nombre impressionant d'architectures de processeur : alpha, amd64, armel, hppa, i386, ia64, mips, mipsel, powerpc, s390 et sparc. Elle s'exécute également sur les noyaux GNU Hurd et FreeBSD en plus de Linux et avec l'utilitaire debootstrap vous êtes mis au défi de trouver un périphérique qui ne peut pas exécuter Debian.
Le système de gestion des bogues
Le système de gestion des bogues de Debian est librement accessible. Nous n'essayons pas de cacher le fait que le logiciel ne marche pas toujours comme le voudraient les utilisateurs. Les utilisateurs sont encouragés à soumettre des rapports de bogues et sont informés quand et pourquoi le bogue a été fermé. Ce système permet à Debian de répondre rapidement et honnêtement aux problèmes.
Si vous n'êtes pas déjà un utilisateur de GNU/Linux, vous pourrez aussi profiter des avantages suivants :

Stabilité
Il y a beaucoup d'exemples de machines qui tournent depuis plus d'un an sans redémarrage. Et même quand elles sont redémarrées, c'est pour cause de coupure de courant ou de mise à jour matérielle. Comparez cela à d'autres systèmes qui plantent plusieurs fois par jour.
Gestion efficace de la mémoire
Les autres systèmes d'exploitation peuvent être aussi rapides dans un ou deux domaines, mais étant basé sur GNU/Linux, Debian est mince et minimal. Les logiciels Windows tournant sous GNU/Linux en utilisant un émulateur fonctionnent parfois plus vite que quand ils tournent sous leur environnement natif.
Les pilotes pour la plupart des matériels sont écrits par des utilisateurs de GNU/Linux, et non par le fabricant.
Bien que cela puisse entraîner des retards avant qu'un nouveau matériel soit reconnu et parfois une absence de support pour certains matériels, cela permet que du matériel soit utilisé bien après que le fabricant a arrêté la production ou fait faillite. L'expérience a montré que les pilotes dont le code est disponible sont généralement de bien meilleure qualité que les pilotes propriétaires.
Une bonne sécurité du système
Debian et la communauté du logiciel libre sont très réactifs pour s'assurer que les correctifs aux problèmes de sécurité intègrent la distribution rapidement. Habituellement, les paquets corrigés sont téléchargés en quelques jours. La disponibilité du code source permet d'évaluer la sécurité de Debian de manière transparente ce qui évite l'implantation de modèles peu sûrs. La plupart des projets de logiciels libres disposent également de système de revue par des pairs ce qui empêche l'introduction de possibles problèmes de sécurité dès leurs débuts.
Les logiciels de sécurité
Peu de gens savent que tout ce qui est envoyé sur le réseau peut être lu par n'importe quelle machine qui se trouve entre l'émetteur et le récepteur. Debian a des paquets des fameux logiciels GPG (et PGP) qui permettent aux utilisateurs de s'envoyer des messages de façon confidentielle. De plus, ssh vous permet de vous connecter de façon sûre à d'autres machines sur lesquelles ssh est installé.
Bien sûr, Debian n'est pas parfait. Il y a trois domaines dans lesquels il y a souvent des réclamations :

Manque de logiciels commerciaux.
Il est assez vrai que certains logiciels courants ne sont pas disponibles sous GNU/Linux. Il y a, cependant, des logiciels de remplacement pour la plupart d'entre eux. Ces logiciels de remplacement sont conçus pour imiter les meilleures fonctionnalités des programmes propriétaires, avec l'avantage d'être des logiciels libres.

Le manque de programmes de bureautique comme Word ou Excel ne devrait plus être un problème car Debian inclut trois suites bureautiques composées entièrement de logiciels libres, OpenOffice, KOffice et GNOME Office.

Diverses suites bureautiques propriétaires sont aussi disponibles : Applixware (Anyware), Oracle Open Office, Hancom Office, Axene et d'autres.

Pour ceux qui sont intéressés par les bases de données, Debian est fourni avec deux logiciels de bases de données très utilisés : MySQL et PostgreSQL. SAP DB, Oracle, Informix, IBM DB2 et d'autres sont aussi disponibles pour GNU/Linux.

D'autres logiciels propriétaires arrivent aussi de plus en plus nombreux, car de plus en plus de sociétés découvrent la puissance de GNU/Linux et son marché peu exploité avec une base d'utilisateurs qui croît rapidement. Comme GNU/Linux est librement distribuable, les chiffres des ventes ne peuvent être utilisés pour les estimations de nombre d'utilisateurs. Les meilleures estimations accordent à Linux 5 % du marché, ce qui fait 15 millions d'utilisateurs au début de l'année 2001.

GNU/Linux est difficile à configurer.
Notez que l'on dit configurer, pas installer, car il y a des gens qui trouvent que l'installation de Debian est plus facile que celle de Windows. Cependant la configuration de beaucoup de matériels (imprimantes par exemple) pourrait être facilitée. Des logiciels pourraient aussi avoir des scripts qui guideraient l'utilisateur à travers la configuration (au moins pour les configurations les plus simples). C'est un problème sur lequel on travaille.
Tous les matériels ne sont pas supportés.
En particulier, ceux qui sont vraiment nouveaux, vraiment vieux, ou vraiment rares. Et aussi les matériels qui dépendent de logiciels pilotes complexes que les fabricants ne fournissent que pour les plates-formes Windows (les modems implémentés par du logiciel ou les équipements wifi pour les portables par exemple). Cependant, dans la plupart des cas, des matériels équivalents fonctionnant avec GNU/Linux sont disponibles. Certains matériels ne sont pas supportés car les fabricants choisissent de ne pas rendre disponibles les spécifications. C'est aussi un sujet sur lequel on travaille.

Si ce qui se trouve ci-dessus n'est pas suffisant pour vous convaincre d'utiliser Debian, considérez aussi ceci : un coût bas (aussi bas que celui d'une connexion au réseau), une installation facile et un vrai multitâche qui peuvent facilement doubler votre productivité. Comment pouvez-vous vous permettre de ne pas l'essayer ?

mercredi 2 février 2011

Publication de Debian 6.0 Squeeze prévue pour ce week-end

Le responsable de publication Neil McGovern a annoncé la date de publication de Debian 6.0 Squeeze : le week-end prochain, le week-end du 5 et 6 février. Debian 6.0 Squeeze sera enfin publiée en tant que version stable ! Les travaux finaux ont commencé, notamment les préparations pour les célébrations de la publication partout dans le monde !